Femmes enceintes : quels fruits manger ?

Les fruits sont grandement connus pour leur important rôle dans le maintien du système immunitaire. Au cours de la grossesse, ils jouent aussi des rôles primordiaux que vous ignorez peut-être. Découvrez dans cet article des fruits assurant la stabilité d’une grossesse.

Les fruits riches en acide folique et en vitamine B6

L’acide folique encore connu sous le vocable vitamine B9 est un apport essentiel au cours de la grossesse. Il développe en effet les systèmes nerveux du bébé et préserve le futur bébé des malformations. Il aide aussi dans la fixation du fer utile contre l’anémie. On le retrouve dans les fruits tels la noisette, le melon, le kiwi, les bananes, oranges et les figues.
La vitamine B6 par contre aidée à prévenir les nausées fréquentes en début de grossesse. Elle favorise le développement du système nerveux à travers la biosynthèse des neurotransmetteurs. On trouve cette vitamine dans la banane, l’avocat et les fruits secs par exemple.

Les fruits riches en vitamine C

La vitamine C est essentiellement connue pour sa fonction de maintien du système immunitaire. Mais au-delà de ceci, elle intervient dans la fixation de fer et de nutriments. Si vous sentez régulièrement de la fatigue au cours de votre grossesse, c’est aussi un atout majeur à votre portée. Elle est un excellent remontant qui agit aussi rapidement. Les fruits contenant entre autres de la vitamine C sont : le cassis, les agrumes et le kiwi.

Les fruits riches en fibres

Les fibres interviennent dans l’organisme de la femme pour régler les problèmes de constipation. Elles combattent de se fait l’hémorroïde, un problème récurrent au cours des grossesses. On retrouve les fibres dans les fruits secs comme : la noix de coco, la noix de pécan ou les abricots. Elles sont également contenues dans les fruits rouges (framboises par exemple) ou des fruits exotiques à l’image de la mangue et de la goyave.